A savoir

Pour mieux organiser votre sejour

L’inscription est indispensable. Elle permet de bien coordonner les actions en vue de mieux préparer votre séjour. Avec nos partenaires en Afrique noire nous construisons une synergie pour mieux vous satisfaire. Nous allons aussi de temps en temps vous mettre dans l’avant-gout des réalités africaines par l’organisation des rencontres d’échanges et d’immersion culturelle. Un montant de 48 euro nous permet de préparer le succès du voyage et de mieux répondre à vos attentes. Ces frais d’inscription vous engagent avec ESDEV. Ils sont non remboursables au cas où le volontaire renonce à sa participation à nos séjours. Toutes fois en cas de report du séjour, le volontaire est exempté de ces frais d’inscription.

Comment se passe l’arrivée au pays de d'accueil ?

La prise en charge dès l’arrivée aux pays d’accueil est souvent utile pour un premier séjour. Cette prise en charge vous soustrait du dépaysement et vous donne un avant-goût de cet accueil authentiquement africain. Une équipe vous attend toujours à l’aéroport

Comment est-on hébergé ?

ESDEV offre deux (02) modalités d’hébergement aux volontaires :

  1. Soit vous êtes logés dans une famille d’accueil pour ceux qui aiment la chaleur familiale et qui ont aussi le goût d’apprendre soit la dialecte, la cuisine africaine, les mœurs et coutumes, les habitudes et la société et bien d’autres choses.
  2. Soit vous êtes logés dans des villages où se déroulent généralement nos actions. Cette option vous permet de rencontrer d’autres jeunes pour d’éventuels échanges. Dans ces villages vous avez l’opportunité de participer à des soirées et des sorties en groupe. Vous aurez une chambre et un lit tout à fait correct. Dans le cas d’espèce d’un camp chantier ou les volontaires sont en nombre élevé, les nattes sont utilisées. Les sanitaires peuvent être aussi bien modernes que traditionnels selon la campagne ou la ville et selon les familles ; mais on s’y fait bien.

Comment se passe les repas, que boire comme eau ?

Les repas sont préparés par un bénévole de l’association car si vous deviez le faire vous-même, cela prendrait beaucoup de temps. Dans le cas toujours des camps chantiers, les équipes de corvées s’en chargent et de façon rotative. Vous goûterez aux spécialités locales et nous espérons que vous les apprécierez. Globalement, commencez par boire de l’eau minérale (que vous achèterez sur place en bouteille ou en sachet). Si vous restez longtemps, vous tenterez peut-être l’eau locale, mais attention, renseignez-vous sur son origine et n’oubliez pas vos « micropur ».

CONSEILS PRATIQUES

VISA

A l’étranger, les visas d’entrée et de séjour sont délivrés par les missions diplomatiques et consulaires mandatées par le pays hôte (ambassades, consulats…). Sur le territoire national, ils sont délivrés par les services d’immigration aux postes-frontières et aux aéroports internationaux .La durée de validité du visa peut être prorogée à la Direction Générale de la police Nationale. Pour plus de simplicité et de tranquillité, nous vous conseillons de prendre votre visa à l’ambassade du pays hôte de votre pays.

Voici Quelques Adresses :
France : Ambassade et consulat du Togo
8 rue Alfred Roll
75017 Paris
Tél : 01 43 80 12 13

Belgique :
Ambassade du Togo
Avenue de Tervueren
264 Bruxelles 1150
Tél : (02) 770 17 91

ASSURANCE/SANTÉ/VACCINATIONS

Assurance

Bien que vous ne soyez pas seul et que l’association s’engage à vous conduire à l’hôpital si vous êtes malade, une assurance voyage est indispensable, comme pour séjour à l’étranger.

Vaccinations

Le vaccin contre la fièvre jaune est absolument obligatoire. Il ne s’effectue que dans un centre agrée. (Institut Pasteur, centre de vaccinations Air-France, etc.) Il est également obligatoire d’effectuer son rappel Diphtérie-Tétanos-Poliomyélite, si vous n’êtes pas à jour. Et il est fortement conseillé de vous vacciner contre l’hépatite B si vous ne l’êtes pas déjà, ainsi que contre l’hépatite A si vous n’êtes pas immunisés. Le vaccin contre la typhoïde : il est également conseillé, surtout pour les voyages de longue durée. Prévention du paludisme : il est indispensable de se protéger du paludisme. Pour cela, votre médecin traitant vous prescrira un traitement médicamenteux anti-palu à suivre impérativement. De plus, une fois sur place, il faudra vous protéger des moustiques : Dormir dans une moustiquaire, utiliser les sprays répulsifs anti-moustiques, etc...

DOUANES : Importation

a- Sont admis en franchise, sous réserve qu’ils soient régulièrement et préalablement déclarés : 50 cigares ou 100 cigarettes, vêtement et effets personnels usagés, qu’ils soient portés ou non.
Sont admis sans formalités et par voyageur : vêtements et linge, l’appareil de prise de vues cinématographiques, 2 rouleaux de films, 1paire de jumelles, 1 appareil de prise de vues tourne-disque avec 20 disques, 1 magnétophone, 1 machine à écrire, les menus objets de camping, les articles de sports, skis nautiques, raquettes les menus de tennis, etc. 1 poste de radiorécepteur, 2 appareils photographiques et des jetables.
Les objets usuels portatifs. Fer à repasser, article de toilette, couverture de voyage, appareils électriques médicaux, etc.
Les bijoux personnels en or, en argent ou en pierres précieuses dont le poids ne dépassent pas 500grammes, 2 jeux de cartes. Tous ces objets peuvent être placés indifféremment soit dans les bagages à mains, soit dans les bagages en cale.

b- Les provisions de route, tabacs ou tous objets non susceptibles d’être admis en franchise, dans les conditions prévues aux paragraphes a) sont passibles des droits et taxes d’entrée. Toutefois, exception faite des tabacs et provisions de route, ces objets peuvent être placés sous le régime de l’admission temporaire après accomplissement des formalités réglementaires.

MATERIELS A EMPORTER

Pour boire : prévoir 2 gourdes avec des pastilles afin de désinfecter l’eau. Pour dormir : prévoir une moustiquaire, possibilité de l’acheter sur place autour de 7 euros mais prévoir de quoi à l’accrocher : punaises, cordes, clous… De plus un duvet c’est confortable, notamment pour servir de matelas.

Pour se vêtir : des nu-pieds et une paire de chaussures de sport, shorts pantalons, K-way, un pull, tee-shirt, casquettes, crème solaire, crème anti-moustique quand la nuit tombe. (Nu-pieds : possibilité de les acheter sur place) Pour se laver : préparer votre trousse de toilette et prévoir du matériel pour ne pas en manquer.

Pour se soigner : vos médicaments anti-palu, prévoir des médicaments contre la diarrhée, la constipation, les maux de tête, la fièvre, un antiseptique et des pansements médicaux.
Prévoir également du papier toilette (toutefois « achetable » sur place au village ou dans la grande ville la plus proche).

NB : Compte tenu des tracasseries des compagnies aériennes qui desservent les pays d’ Afrique noire et de nos expériences antérieures, nous vous suggérons de prévoir dans votre sac à main des médicaments et toutes choses utiles au cas où votre bagage n’arriverait pas avec vous (ce qui est souvent le cas durant l’été).

ARRIVEE EN AFRIQUE

  1. Dès votre inscription sur un chantier, faites votre réservation sur les vols car les prix sont à hausse en été et les places se font rares.
    Il y a des compagnies comme ROYAL AIR MAROC, AIR BURKINA, AFRIQIYAH AIRWAYS qui proposent des tarifs très avantageux, mais prévoir plusieurs mois à l’avance.
    NB : Pour les vols charters, n’oubliez pas de confirmer votre vol 72h avant le départ si vous voulez être sûrs d’avoir votre place !
  2. Informez-nous de votre date et heure d’arrivée afin que nous assurions votre accueil à l’aéroport.
  3. Faites des photocopies en double exemplaire de vos papiers (un pour vous durant le voyage et un laissé à votre famille) : Passeport, billets d’avion, carnet de vaccination, Travell’s chèques.
  4. Laissez les coordonnées de notre association à votre famille.

COMMUNICATION

Il y des cybercafés dans toutes les grandes villes. C’est le moyen le moins onéreux pour communiquer avec votre famille. Téléphone Vers la France : +33+N° de votre correspondant (sans le 0)

ARGENT

La monnaie utilisée est le franc CFA dont le taux fixe est : 1 euro = 655,975F CFA (100F CFA = 1 ancien Frs français) On ne peut se procurer des francs CFA qu’une fois arrivé en Afrique.

Vous pouvez apporter :
Traveller’s chèques : cela constitue une sécurité en cas de vol, ils sont échangeables à la banque dans les capitales et les grandes villes. Mais pensez impérativement à emporter avec vous le reçu que l’on vous donnera à l’achat.
Carte Bleue internationale (carte Visa).

L’euro : Les euros sont échangeables dans la plupart des banques.
NB : Pensez à répartir votre argent dans plusieurs endroits et prévoyez de changer assez d’argent avant le départ pour le chantier : il y a rarement des banques dans les villages. Il est à noter que cette monnaie est propre aux états africains francophones de l’ouest.

CADEAUX ET DONS

Faut-il ou non apporter ? Sans jouer les Pères Noël, vous pouvez prévoir quelques cadeaux à offrir aux jeunes avec qui vous sympathiserez pendant le chantier : Petits savons, parfums, magasines, stylos, cartes postales, caquettes, T-shirt avec logos, etc..Pour les enfants : crayons, bonbons,, ballons de baudruche. Des livres que vous n’utilisez plus seront les bienvenues pour aider les enfants et les jeunes en vue de leur éducation (ainsi que pour constituer des bibliothèques dans les villages.
Animation : L’échange culturel vise à ce que l’on vous demande de préparer un repas de votre pays (vous pouvez par exemple apporter une préparation culinaire en poudre). Vous pouvez également préparer des jeux (jeu de carte), des sketches, des chansons.

NOUS REJOINDRE

Association ESDEV - France

Ensemble Soutenons le Développement

Maison de la Vie Associative
Terre Plein du Jeu de Mail, Rue du 11 novembre 1918
59140 DUNKERQUE

Email :
Tél : +33 751 507 572 (France)
+1 514 995 9626 (Canada)
+228 92 39 07 60 (Togo)

 

Association ESDEV - France | Ensemble Soutenons le Développement
Récépissé de Déclaration de création n°W594005890 (Sous-Préfecture de Dunkerque | FRANCE)
Copyright © ESDEV VOLONTARIAT 2014. Tous droits réservés | Crédit : ITICOM